C’est ça!

La semaine dernière, j’ai reçu un colis avec des jolis présents (encore merci @tyn3) et ce tendre mot : j’ai ri ! (Et mon mari aussi)
C’est du second degré hein, je ne t’apprends rien.

Et puis ce week-end, je l’ai relu, là, accroché au miroir et ça a résonné autrement: c’est exactement ce que je ressens ces derniers temps de la part du gouvernement.
Et ça me ronge.
Loi après loi, liberté après liberté SUPPRIMÉE sans aucune certitude qu’elles seront rétablies un jour, je me sens comme prise au piège, soumise à des choix que je ne comprends pas et qui – pour beaucoup – me semblent absurdes.

Ce qui me ronge le plus, je crois que c’est cette posture « d’autorité absolue » vis-à-vis des enfants. De Nos enfants.
Et moi qui suis plutôt une “positive”: aujourd’hui, j’appréhende le futur. J’appréhende pour les enfants, les soignants, les professeurs, les femmes, les personnes dites précaires, les entrepreneurs… Ça fait beaucoup.

Mais je ne laisserai pas la peur m’envahir, on a le droit de manifester notre désaccord et d’agir de manière éclairée, consciente, citoyenne. C’est parti.

Written by

Leave a reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *