☼ 𝒻𝒾𝓁𝓁𝑒 𝑜𝓊 𝑔𝒶𝓇𝒸𝑜𝓃 ☼

Connaître le sexe de son bébé : pour ou contre ? Ici, on a dit “Non merci”. Enceinte, je crois bien que c’est l’information qui n’avait aucune importance à mes yeux. Je n’avais pas besoin de savoir qui, d’un mâle ou d’une femelle, grandissait dans mon giron pour réussir à me projeter dans notre future vie, avec bébé. On voulait découvrir ce secret à sa naissance, comme un dernier cadeau magique, le bouquet final. 

Pour nous, garçon ou fille, peu importait, on aimait déjà si fort notre bébé avant même son arrivée dans notre monde.

Et cet instant a été extraordinaire, tellement riche en émotions… une partie de l’équipe médicale a d’ailleurs pleuré avec nous.

Au début de ma grossesse, j’ai fait un premier rêve à 3 : on était à l’aéroport de Santiago du Chili, partis rendre visite à ma famille, avec une petite fille qui marchait à mes côtés… Je m’en rappelle encore très bien et pourtant, j’étais sûre que mon bébé était un garçon. Ce rêve a été orienté par une histoire que j’avais lu ce même jour, j’en suis certaine.

Dans tous mes/nos rêves suivants, c’était bien un bébé garçon qui partageait notre vie… Je crois énormément au pouvoir des rêves, je sais que nos rêves m’envoyaient un nombre de messages incalculables, et je sais qu’on communiquait ensemble via nos rêves, bébé Nino et moi. J’ai écrit un texte à ce sujet, “Le cahier de nos rêves”, si l’envie vous dit de le lire.

Pour en revenir au sexe de bébé, je vous avoue que je n’aime pas les stéréotypes, les étiquettes, les distinctions marquées fille ou garçon. Je veux, j’espère, que mon bébé se sentira en telle confiance en lui et en son identité qu’il sera qui il est, lui, et personne d’autre. C’est vraiment un de mes objectifs de vie, de l’accompagner à se découvrir, se connaître.

Pas facile, mais comme tous les parents, on fait et fera le mieux pour notre amour.

Beau dimanche ensoleillé et rempli d’amour ☼ ☼ ☼

Written by

Leave a reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *